TECHNOLOGIE
Méthodologie

Une conception robustifiée pour une industrialisation simple et accélérée

Architecture électronique centralisée

Un changement de paradigme avéré, pour une expérience utilisateur toujours plus riche

Avec le déploiement massif du véhicule connecté et la perspective du véhicule autonome, la valeur perçue des prestations électroniques et logicielles représentera 40% de la valeur du véhicule en 2030. Seule une nouvelle façon de développer les architectures électroniques en zones autour de services et d’unités de calcul centralisés, avec une dissociation des cycles de vie matériel et logiciel permet de répondre à ces enjeux. Cette tendance de fond ouvre de nouvelles opportunités pour apporter des fonctions toujours plus intelligentes aux utilisateurs.

Les constructeurs automobiles peinent à faire face à cette croissance en raison d’une importante inertie de leur électronique embarquée. Ils s’appuient sur des solutions héritées de 35 années d’innovation incrémentale, où chaque ajout de prestation se traduit par l’introduction d’un nouveau calculateur dans la voiture.

Une voiture intègre ainsi jusqu’à 90 calculateurs, chacun conçu par un fournisseur spécifique qui optimise son équation économique en minimisant les interactions avec le reste du système. Cette infrastructure électronique à l’avantage d‘être robuste et de minimiser le risque industriel mais peine à valoriser l’ensemble des capteurs et actionneurs intégrés dans les véhicules.

Par ailleurs, les processus de conception interdisent toute mise à jour majeure de prestation sans reprise de l’infrastructure de l’électronique ce qui conduit à une inertie importante des constructeurs. L’infrastructure véhicule est en effet mise à jour en moyenne tous les 6 ans .

Face à ces acteurs historiques, le constructeur Tesla a toutefois montré dès 2012 qu’il était possible, via une architecture plus centralisée, de gérer différemment les différentes prestations électroniques, et de rendre les évolutions beaucoup plus rapides et flexibles. En reprenant les codes du monde du smartphone, Tesla a réinventé le produit voiture avec une nouvelle expérience utilisateur.

La transition vers
l’architecture Zonale

Les constructeurs automobiles font donc le choix de s’engager dans la refonte des architectures notamment vers des architectures zonales.

L’objectif est de pouvoir s’appuyer sur une électronique centralisée pour ajouter de la prestation par ajout de logiciel plutôt que par de la mise à jour de l’infrastructure véhicule.

Fond filet techno

On parle alors de Software Defined Vehicle. L’enjeu est de permettre une mise à jour des prestations véhicules tout au long du cycle de vie du véhicule à un rythme élevé.

Représentant à peine 2% des architectures en 2020, la part de solutions centralisées autour d’architectures zonales représentera 43% de l’électronique embarquée à l’horizon 2030.

Notre méthodologie

Nous mettons en équations l’ensemble des fonctionnalités de la voiture. La composition et l’intégration de fonctions hétérogènes devient un jeu d’enfants. C’est mathématique !

Notre méthodologie est simple : laisser l’intégrateur composer sa plateforme à partir de toutes les technologies matérielles ou logicielles disponibles, quels que soient les fournisseurs.

L’intégration sûre passe par une simple extension de la modélisation des fonctionnalités. Compatibles avec toutes les solutions de spécification et de modélisation du marché, notre logiciel Euphilia permet d’ajouter simplement les contraintes temporelles au juste nécessaire.

Dès lors, il devient possible de démontrer les propriétés de bon fonctionnement et de les utiliser sur la plateforme embarquée au travers de notre logiciel Receef afin d’exploiter le plein potentiel de notre technologie unique.

Le processus, au coeur de la réussite

Un déploiement facilité

Parce que le process de développement est un fondement de la qualité du produit, nous sommes convaincus que les processus actuels doivent être enrichis plutôt que remplacés. Nos produits constituent une extension naturelle aux outils existants permettant de décupler les résultats obtenus. Grâce à des modules d’import/export universels, nous pouvons interagir avec tout type de processus en toute simplicité.

La réutilisation de tous modèles et spécifications disponibles facilite le déploiement de fonctions supplémentaires et la démonstration rapide d’une intégration sûre.

+ +
Ajouts de prestations y compris après la vente du véhicule
-3 mois
Déploiement d’une nouvelle prestation
÷2
Les coûts de validation